Alpes-Vaucluse

Covid-19 : arrêt de travail et activité partielle de vos salariés

Mis à jour le 08/09/2021

Le virus de la Covid-19 continue de circuler, ce qui impose de continuer à agir pour limiter sa propagation. Retrouvez sur cette page les démarches à suivre dans les cas où vos salariés seraient affectés par le virus.

1/ Votre salarié présente des symptômes : dispositif Isolement

 
Si l'un de vos salariés présente des symptômes (notamment fièvre et/ou toux, difficulté respiratoire, à parler ou à avaler, perte du goût et de l’odorat), la procédure recommandée est la suivante :
 
  1. Isolez cette personne symptomatique dans une pièce dédiée et aérée en appliquant immédiatement les gestes barrière, garder une distance raisonnable avec elle (au moins 1 mètre) avec port d’un masque chirurgical.

  2. Mobilisez le professionnel de santé dédié de votre établissement, un sauveteur/secouriste du travail formé au risque Covid ou le référent Covid, selon votre organisation. Lui fournir un masque avant son intervention.

  3. En l’absence de signe de gravité, contacter le médecin du travail ou demander à la personne de contacter son médecin traitant pour avis médical. Organiser son retour à domicile en évitant les transports en commun. En cas de signe de gravité (ex. détresse respiratoire), appeler le SAMU. Restez à proximité de la personne (dans le respect des gestes barrières) le temps que les secours arrivent. 

  4. Dans l’attente des résultats et s’il ne peut pas télétravailler, votre salarié doit demander via le service en ligne dédié, un justificatif d’isolement, le télécharger et vous l'adresser. Ce document atteste de la nécessité de son isolement.

  5. Votre salarié s’engage à faire un test de dépistage de la Covid-19 dans les deux jours suivant le jour de sa déclaration d’isolement.

  6. Une fois le résultat du test connu, et quel que soit le résultat, votre salarié doit demander à la MSA une attestation d’isolement en déclarant son arrêt de travail sur le service en ligne.

  7. La MSA lui adressera en retour une attestation d’isolement précisant la période de son arrêt de travail, à vous remettre dans les meilleurs délais. Son arrêt de travail débute le 1er jour d’isolement et prend fin le jour d’obtention du résultat du test Covid-19. La durée de l’arrêt ne peut, dans tous les cas, excéder quatre jours. Le complément employeur lui sera versé sans délai de carence, et sans condition d’ancienneté pour les secteurs d’activité non concernés par la loi de mensualisation (saisonniers, CDD...).

  8. Si le cas Covid est confirmé, l’identification et la prise en charge des contacts seront organisées par les acteurs du contact-tracing (médecin prenant en charge le cas et plateformes de l’Assurance maladie).

  9. Les contacts évalués « à risque » selon la définition de Santé publique France seront pris en charge et placés en isolement pendant une période de 7 jours (pendant 7 jours pleins à partir de la date du dernier contact avec le cas confirmé et réalisation d’un test au 7ème jour). Les acteurs du contact-tracing pourront s’appuyer sur les matrices des contacts en entreprise réalisées par le référent pour les cas avérés ainsi que, le cas échéant, sur la médecine du travail pour faciliter l’identification des contacts et leur qualification (« à risque » ou « à risque négligeable »).
 
 
Important
Le dispositif pour l’isolement des salariés symptomatiques prévoit un complément de salaire (ou complément employeur) versé pour tous les salariés sans délai de carence, sans condition d’ancienneté et sans exclusion pour les secteurs d’activité non concernés par la loi de mensualisation.

Vous avez des questions ?

Mesures d’urgence pour les entreprises et les associations en difficulté

Un numéro spécial d’information est accessible du lundi au vendredi de 9 à 12 heures et de 13 à 16 heures, le 0806 000 245 (prix d’un appel local).
> En savoir +


Informations sur le Covid-19

Une plateforme téléphonique est disponible 7 jours sur 7, 24h sur 24, pour répondre aux questions non médicales 0800 130 000 (appel gratuit).